Anorak

Anorak | The Piss Christ Is Dead: Killed By The Catholic Right

The Piss Christ Is Dead: Killed By The Catholic Right

by | 20th, April 2011

THE artwork Immersion, part of the show I Believe in Miracles has been vandalised by Christian fundamentalists against free expression.

Adrian Moran writes:

I wonder if Andres Serrano, the artist who made the original “Piss Christ” installation, has the cojones to make a “Piss Mohammed” artwork.

Richard Bartholomew reports:

Following the vandalism of a print of Immersion (Piss Christ) at the Collection Lambert art gallery in Avignon, Le Monde has some background on the Civitas Institute, the Catholic Right organisation which recently mobilised a protest against the artwork:

Pour le politologue Jean-Yves Camus, le discours qui évoque un traitement différencié des religions en France n’est pas neuf. Mais derrière ce combat, “c’est la soumission de l’ordre politique à l’ordre chrétien qui est l’objectif”. L’institut Civitas est lié, selon ce spécialiste de l’extrême droite, aux catholiques intégristes de la mouvance lefebvriste. Il considère Alain Escada comme “la vitrine, le simple porte-parole” du mouvement. “J’ai connu ce citoyen belge en tant que patron d’une petite librairie d’extrême droite à Bruxelles. C’est un personnage sans grande envergure et l’on peut affirmer sans s’avancer qu’il n’est pas la tête pensante de Civitas”, témoigne Jean-Yves Camus.

ln other words, Alain Escada, described as “secretary” of the movement, is seen by Jean-Yves Camus as no more than a front-man. Le Monde notes some other individuals associated with the organisation:

L’abbé Régis de Cacqueray, l’un des dirigeants du mouvement, appelle cependant les catholiques à un engagement municipal à l’occasion des élections de 2014 “pour le triomphe du Christ-Roi”.

…C’est en revanche dans les cercles beaucoup plus classique du militantisme intégriste que l’institut puise ses forces vives… Le président de l’institut n’est autre que l’amiral François de Penfentenyo.

La composition du comité de parrainage à l’hommage national à Jeanne d’Arc organisé par Civitas, le 8 mai à Paris, donne d’autres indications sur les personnalités proches du mouvement. On y trouve des gens parfois d’un haut niveau intellectuel et qui ont un long passé de militant, comme le relève Jean-Yves Camus : “Michel Olagnon est le président de la Fédération des scouts et guides Godefroy de Bouillon. Michel Fromentoux, qui milite aussi depuis les années 70, est un royaliste bien connu, rédacteur en chef de L’Action française 2000. On peut également évoquer Aymeric Chauprade, géopoliticien.”

Fr Régis de Cacqueray Valmenier is Superior of the District of France for the Society of Saint Pius X, the same Catholic traditionalist grouping to which Richard Williamson belongs; last year, he complained about Rabbi Rivon Krygier being allowed to give a lecture in Notre Dame Cathedral in Paris, stating that “The Paris cathedral is neither a synagogue nor a Masonic temple”. Olagnon’s scouting organisation is also an SSPX affiliate. Admiral François de Penfentenyo de Kervéréguin, meanwhile, is the son of Michel de Penfentenyo, a Catholic nationalist group who at one time headed Cité Catholique. In 2009, Aymeric Chauprade was fired from an academic position for expounding on 9/11 as an “American-Israeli conspiracy”.

Escada, meanwhile, may just be “le simple porte-parole” of Civitas, but he also runs another organisation, called Belgium and Christianity. The Belgian anti-fascist magazine ResistanceS has some background:

Reprise en main par Alain Escada, elle s’est très vite intégrée dans les rangs de l’extrême droite classique. Proche de la droite ultra, catholique et intégriste française (active au sein du Front national de Jean-Marie Le Pen), en 1995, Belgique et Chrétienté soutiendra la création du Front nouveau de Belgique (FNB), une dissidence du Front national de Daniel Féret. Alain Escada devint même membre de sa direction, comme porte-parole officiel. Ce « croisé » de L’Europe chrétienne passa néanmoins ensuite avec armes et bagages du côté du Front national, après un conflit personnel (et commercial !) avec la présidente du FNB, Marguerite Bastien.

…Le « patron » de Belgique et Chrétienté est aussi le fondateur de « Polémique-Info » Dans cette publication hebdomadaire d’extrême droite (aujourd’hui disparue), des écrits pronazis, rendant par exemple hommage à un ancien de la Légion SS Wallonie ou à l’association des Amis de Robert Brasillach (du nom du célèbre collaborateur de l’Occupant nazi pendant la Deuxième guerre mondiale), étaient réguliers. « Polémique-Info » ciblait en particulier la « Haute finance vagabonde et anonyme », terme codé dans la « littérature » antisémite pour désigner les Juifs. Ce journal deviendra la vitrine médiatique de Belgique & Chrétienté.

L’association Belgique et Chrétienté deviendra la « branche politique » de la Fraternité Saint-Pie X.

Returning to the subject of Immersion‘s vandalism, Escada says “Je ne condamne ni ne cautionne ce geste”. According to a notice on art gallery’s website, it is currently closed for security reasons.



Posted: 20th, April 2011 | In: Reviews Comment (1) | Follow the Comments on our RSS feed: RSS 2.0 | TrackBack | Permalink